Formulaire de demande d'inscription

Si vous désirez ajouter votre enfant à notre liste d'attente, S.V.P. compléter et soumettre le formulaire.

Programme éducatif

Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs: 514-573-9312

      Cette plate-forme s’adresse au parent utilisateurs du service de garde Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs et aux membres du personnel. Son objectif est d’être un guide qui nomme clairement les fondements théoriques et les principes de base régissant les interventions auprès des enfants. Ce qui permet d’assurer une qualité constante des services offerts par la garderie.
       L’ approche pédagogique et les valeurs préconisées par notre garderie sont le fruit d’une collaboration entre le personnel éducateur et la direction. Les objectifs visés par cette plate-forme pédagogique sont de promouvoir l’estime de soi, le respect, l’autonomie, la stimulation par la créativité, la socialisation et l’acquisition de connaissance.

 

 1.1.   Objectifs

La garderie éducative  ile des petits cœurs a pour but :

  • D’assurer la santé la sécurité, et le bien-être des enfants tout en leur offrant un enseignement éducatif basé sur le jeu favorisant leur développement global;
  • De favoriser l’égalité des chances;
  •  De contribuer à leur socialisation;
  • De leur apprendre de saines habitudes de vie;
  • D’apporter un appui à leurs parents et de faciliter leur entrée à l’école.

 

1.2  Orientations générales

 1.2.1  L’apprentissage actif

Le développement de l’enfant se fait selon des séquences prévisibles, des stades qui sont communs à tous les enfants. À chaque nouveau stade, des nouvelles capacités émergent, permettant à l’enfant d’enrichir ses jeux et ses réalisations.

Les expériences vécues sollicitent toute sa personne. La perception et la compréhension de l’enfant s’effectuent de façon globale dans toutes les dimensions de son être.

De fait, la possibilité de choisir joue un rôle très important dans notre pédagogie ouverte parce que chaque enfant est un être unique et se développe à différents niveaux, suivant son rythme. De plus, ses intérêts et expériences lui sont uniques, d’où l’importance d’en faire le propre acteur de son développement par le biais de choix favorisant un apprentissage actif.

L’apprentissage actif comprend cinq ingrédients de base :

• Matériel : le matériel est abondant et varié, à la disposition de l’enfant;

• Manipulation : l’enfant peut manipuler, explorer et transformer le matériel qu’il choisit;

• Choix : l’enfant choisit l’activité qu’il veut faire;

• Langage de l’enfant : l’enfant décrit ce qu’il est en train de faire, ce qu’il a fait

• le soutien de l’éducatrice: l’éducatrice encourage l’enfant, l’aide à élargir sa planification en parlant de ce que l’enfant est en train de faire, en participant au jeu et en l’aidant à trouver des solutions aux problèmes .

 

 1.2.1.1  Un environnement physique bien organisé :

Chaque local est divisé en aires de jeux, nommés coins et est munit d’installations hygiéniques (pots, table à langer, distributrice de savon, etc.) répondant aux besoins spécifiques de chaque groupe d’âge. Les éducatrices organisent les aires de jeu de telle sorte que les enfants puissent gérer leur environnement le mieux possible. De plus les aires de jeux sont divisées en coins d’activité bien délimités pour stimuler des aspects de jeu variées. Le matériel rappelle aux enfants leur vie familiale et suscite plusieurs expériences ludiques.

Voici des exemples de coins qui peuvent être aménagés :

  • Coin imitation : aussi appelé jeux de rôles ou symbolique, cela répond au besoin de faire semblant, afin de comprendre la vie et le monde en reproduisant les gestes et le discours des adultes. L’imagination est en ébullition dans ce coin.
  • Coin manipulation : ce coin répond au besoin d’apprendre et de comprendre le temps et l’espace. Il permet aussi à l’enfant de se concentrer, d’exercer sa mémoire. On trouve des jeux de mémoire, des casses tête, des jeux d’associations, etc.….
  • Coin blocs : tous les enfants ont du plaisir à jouer dans ce coin. Ils utilisent également les blocs avec des petites figurines, des animaux, des voitures...
  • Coin musique et du mouvement: les enfants aiment chanter, écouter des chansons, danser au rythme de la musique et jouer avec différents instruments.
  • Coin  de la lecture et de l’écriture : dans ce coin les enfants regardent des livres et des albums  photos enfantins de toutes dimensions et genres. Souvent les enfants font semblant de lire une histoire. Ils écoutent des histoires et ils  en inventent à leurs propres façons.
  • Coin des arts plastique : ce coin est un endroit où les enfants se contentent d’explorer et de manipuler le matériel mis à leur disposition. L’enfant développe son côté créatif. On y trouve des crayons des ciseaux, de la colle, des papiers, de la peinture…etc.

 Il est également possible d’organiser des coins-ateliers mobiles pouvant circuler dans tous les groupes en fonction de l’intérêt de l’équipe et des enfants : sciences, menuiserie, maquillage, etc.

 

 1.2.1.2  Emploi du temps quotidien spécifique :

Un emploi du temps structuré et régulier est essentiel pour l’apprentissage actif de l’enfant.  Il permet à l’enfant de réaliser ce qui l’intéresse, faire des choix, prendre des décisions, est  c’est ainsi qu’il apprendra que les activités se changent au fil des heures et que sa participation varie pour chacune d’elles.

 Exemple d’une journée type :

De 7h00 à 18h00

 

7h00 à 8h00 : Accueil des enfants dans le local (période multi-âges), jeux libre.

8h00 à 9h00 : Séparation des groupes dans les locaux respectifs et jeux libres.

9h00 à 9h30 : Hygiène (lavage des mains) + collation.

9h30 à 9h45 : Cercle d’amis : mot de bonjour, calendrier, température, chansons du jour, Présentation de la journée, préparation aux activités.

9h45 à 10h15 : Activités ludiques (activité dirigée  en groupe selon le thème en vigueur, ou les objectifs visés).

10h15 à 10h30: Changement des couches ou toilette.

10h30à 11h00 : Activités extérieures au parc  (selon la température)

11h00 à 11h15 : Hygiène (lavage des mains, toilettes,…etc.).

11h30 à 12h00 : Dîner.

12h00 à 12h30 : Hygiène + changement des couches, toilette, placer les matelas.

12h30 à 12h45 : Livres  d’images et chansons douces

12h45 à 14h45 : la Sieste

14h45 à 15h10: Réveil progressive des enfants + hygiène et changement des coches.

15h 10 à 15h45 : Collation.

15h45 à 16h50 : Jeux de table

16h50 à 18h 00 : Multi-âge fermeture.

18H00 :               Fermeture de la garderie.

 

*il est possible de modifier le temps consacré à certaines périodes selon les saisons.

*l’horaire peut varier sensiblement d’un local à l’autre, selon le groupe d’âge.

 

1)  Les activités de routine sont :

L’accueil, la toilette ou le petit pot ou le changement de couche, les collations et le diner, le lavage des mains, l’habillage et le déshabillage pour aller à l’extérieur, la sieste ou le repos, les déplacements et la fermeture.

 2) L’accueil et la fermeture :

Ces moments permettent des contacts quotidiens entre les éducatrices et les familles. L’arrivée et le départ progressifs des éducatrices permettent la répartition des enfants dans les locaux de façon à respecter  le ratio enfants/éducatrices. Pour les enfants, cette période est consacrée aux jeux libres. Regroupés en multi âge, ceux-ci peuvent jouer avec leurs frères et sœurs  ou encore créer des liens avec d’autres enfants que ceux de leur groupe d’appartenance quotidien.

 3) L’hygiène :

Le lavage des mains occupe une place importante dans les rituels de la journée à cause de son rôle dans la réduction des microbes et des infections. Ainsi, les enfants prennent une saine habitude avant et après les repas et les jeux, après avoir éternués et être allés à la toilette, etc… L’hygiène inclut aussi  les changements de couches réguliers pendant la journée et au besoin, les petits pots désinfectés après chaque usage de la toilette.

 4) Repas et collations et les saines habitudes alimentaires :

Ce sont des moments de routine ou l’enfant  apprend à s’asseoir, a bien manger, à utiliser  les ustensiles, à faire quelques petites taches comme aller chercher le lait, donner les bavettes, etc. il apprend ce qu’est une alimentation saine, découvre de nouveaux aliments et apprend à choisir des quantités selon son appétit. L’éducatrice s’assoit avec les enfants car l’atmosphère familiale de conversation et d’entraide favorise chez les enfants leur estime personnelle, leur autonomie et leur sentiment d’appartenance. Manger doit être plaisant et satisfaisant, et non le contraire. C’est pourquoi  les enfants ne sont pas forcés de manger tout ce qu’il y a dans leur assiette, mais sont plutôt encouragés par les éducatrices à gouter chaque aliment qui s’y trouve.

 5) La sieste ou le repos :

Elle commence par une période de détente (histoires, jeux calmes et livres, berceuses, etc.…).

Puis, les enfants vont sur leur matelas. L’ambiance est au calme avec une musique douce, l’éclairage est tamisé et les enfants sont bordés et dorlotés par leur éducatrices. Le réveil se fait délicatement dans le calme et la douceur avec une routine d’hygiène et d’enfilage de souliers. Ce qui contribue à la santé physique des enfants et à leur bien être affectif.

 6) L’habillage et le déshabillage :

Selon les saisons, les enfants apprennent l’ordre dans lequel ils doivent mettre leurs vêtements et leurs utilités face au soleil, au froid ou à la neige. Selon leur âge, leur autonomie est mise en pratique ainsi que leur estime personnelle avec les encouragements et les rappels des éducatrices.

7) Les déplacements :

Que ce soit pour aller dans une autre salle de la garderie, se rendre au parc ou ailleurs, les déplacements se font dans le calme et en marchant. C ‘est aussi un excellent  moment pour chanter des chansons ou imiter des façons de marcher.

8) Causerie :

Aussi appelée rassemblement  ou cercle d’amis: elle se fait souvent dans un endroit habituel et prédéterminé. Le groupe se rassemble, on y chante et raconte des histoires et les enfants peuvent s’exprimer, partager des idées et raconter leurs expériences.

 9) Activité dirigée :

L’éducatrice rassemble tous les enfants du groupe et leur propose une activité qui oriente leur apprentissage et développe leur intérêt. L’activité dirigée met en pratique le respect et l’application de consignes claires.

 10) Ateliers ou choix d’activités :

Les enfants deviennent maitres de leur jeu. Ils choisissent le type de jeu qui les intéresse. Ceci permet à l‘enfant  d’expérimenter, de découvrir, d’explorer et de vivre une foule d’expériences qui contribuent à son développement global. L’enfant prend conscience de ses gouts et de ses intérêts. Le jeu se déroule en trois phases : planification, jeu et retour. Ceci permet à l’enfant de pratiquer ce qu’il a appris en activité dirigée et donc d’être actif dans ses apprentissages tout en les partageant avec ses pairs et son éducatrice.

11)  Périodes de jeu extérieurs :

 C’est une période ou l’enfant bouge dans un espace moins restreint et exerce ainsi sa motricité globale. L’éducatrice organise des jeux à l’extérieur, offre du matériel ou laisse les enfants libres de leurs jeux et mouvements. C’est une période  quotidienne (selon la température) ou tous s’oxygènent. Parfois, les éducatrices amènent  leur groupe dans un parc ou dans les environs afin de faire une promenade.

 12)  Jeux libres :

C’est une période ou l’enfant joue en groupe ou individuellement selon son choix. L’éducatrice peut observer et guider les enfants dans leur apprentissage de bonnes aptitudes sociales. Cela permet d’exposer les enfants à des valeurs telles que: le partage, le respect, l’autonomie et la coopération.

 13) Les saines habitudes de vie :

 Ces habitudes  ne font pas partie des activités structurées, mais s’intègrent  à l’intérieur de la routine et des rituels quotidiens selon l’âge des enfants. Voici quelques exemples : la politesse (s’il vous plait, merci) , mettre sa main ou son bras devant la bouche lorsque l’on tousse, se laver les mains avant-après manger et après l’usage des toilettes, attendre son tour, rester assis aux repas, discutions- accolades- excuses lors des conflits, le respect de l’intimité (toilette), les salutations d’usage ( arrivée et départ), l’utilisation d’un vocabulaire approprié(eau  au lieu de lolo), l’utilisation d’un mouchoir pour se moucher, garder les pieds au sol a table, favoriser les discussions sans crier (non-violence), mastiquer la bouche fermée et avaler avant de parler.

À propos des saines habitudes de vie, il ne faut pas oublier les activités physiques quotidiennes au plein air. Ils sont essentiel à la santé et au bien-être des enfants, telle que : prendre une marche, courir, s’amuser au parc en étant actifs, etc.

Ainsi pour avoir une croissance et un développement sain aux enfants, il est important de planifier une période de repos durant la journée, elle favorise la détente pour investir une nouvelle période de la journée.  

 14) Événements spéciaux :

 Halloween, Noël, saint-valentin, pâques, fête des finissants, etc.… ces événements sont tous des occasions de se rassembler afin d’échanger des cadeaux, des vœux ou partager un repas, des jeux et des rires. 

 15)  Programme d’été :

L’été c’est le moment de profiter le plus des parcs environnants. Les enfants bénéficient des joies de l’été avec les jeux de sable et autres jouets extérieurs. C’est une période de changements. Les éducatrices partent et reviennent de vacances, les enfants aussi. Du personnel nouveau apparait  afin de remplacer les éducatrices en vacance.

 

1.2.1.3  Style d’intervention démocratique chez les éducatrices;

L’intervention démocratique est privilégiée au sein de notre service de garde car ce style d’intervention permet un partage du contrôle entre les enfants et l’éducatrice. C’est-à-dire  que nous encourageons une réelle communication entre l’enfant et l’adulte ainsi que le respect des droits de chacun.

Ce style d’intervention est situé entre le style laisser-faire où l’enfant à le contrôle la plupart du temps sans qu’un encadrement ne soit fourni par l’éducatrice (l’enfant fait ce qu’il veut), et le style directif (autoritaire) où l’éducatrice décide de tout.

Dans le style démocratique l’enfant est soutenu et guidé pour qu’il progresse à son rythme. Les éducatrices établissent donc avec les enfants des rapports ouverts faits de complicité et de camaraderie et exercent leur autorité au besoin, lorsque la sécurité et le bien-être de l'enfant ou du groupe sont menacés. Ce type d’intervention favorise chez l’enfant l’autonomie et lui procure des sentiments de confiance et de sécurité. Les enfants ont besoin des limites stable et concrètes ainsi que des règles clairs et constantes.

 

 1.2.2  Répartition des groupes

  • 18 mois 2ans et ½ :

 Dans ce groupe,  seront travaillés, entre autre, les points suivants :

- La résolution des problèmes (parler avec des mots plutôt que taper)
- La distinction des grandeurs et des formes
- La coordination œil-mains
- La conscience de son corps
- Le développement du langage
- L’exploration sensorielle
- La mémoire visuelle
- Les habilité sociales (vivre à l’intérieur d’un groupe, apprendre le partage et à devoir attendre son tour au besoin)
- L’entraînement à la propreté.

  •  Les 2 ans et ½ à 3 ans

 L’enfant passe ensuite dans ce groupe, où l’on mettra principalement l’emphase sur l’apprentissage de la propreté, l’enfant est motivé par des félicitations, des renforcements tels que des médailles, des autocollants et des récompenses au fur et à mesure que la fréquence des  accidents diminue.

L’autre grand objectif est le développement de la motricité global et fine, l’enfant va tracer des lignes, découper des formes, enfiler des perles….. C’est aussi lors de son passage dans ce groupe que l’enfant va enrichir son vocabulaire, et former ces premières phrases complètes ce qui permettra d’atténuer l’agressivité instrumentale.

  •  Les 3 ans à 4 ans :

Dans ce groupe, l’enfant va améliorer les points suivants :

- Son langage : enrichissement du vocabulaire, identification des émotions, apprendre à se parler.

- Sa socialisation : cette partie est la plus importante, les enfants créés des liens entre eux, ils coopèrent, ils apprennent à jouer ensemble et à respecter les règle du groupe.

- Son autonomie : à cet âge l’enfant doit être capable de s’habiller tout seul.

  •  Les 4 ans à 5ans :

Lors de cette étape l’enfant doit développer les compétences déjà acquises dans le groupe précédent :

- L’autonomie : on encourage l’enfant à effectuer plusieurs tâches par lui-même afin qu’il éprouve de la fierté en réussissant. On organise des sorties en autobus et en métro pour habituer les enfants aux des outils de la vie quotidienne.

- Le langage : beaucoup  de travail sur des activités dans lesquelles on utilise un vocabulaire approprié et enrichissant. On donne la chance aux enfants de raconter des histoires vécues avec leur entourage et ainsi d’exprimer leurs sentiments.

- Aider l‘enfant à résoudre ses conflits avec ses pairs

- Aider l’enfant à reconnaitre et à gérer ses sentiments et aussi à reconnaître les sentiments des autres.

Dans tous les groupe l’observation des éducatrices permet de noter les aspects à travailler, et les objectifs spécifique sont établis afin d’aider l’enfant à acquérir des compétences.

 1.2.3   La  communication :

  • La garderie éducative ile des petits cœurs préconise une bonne communication entre les parents, les éducatrices et l’administration. Le parent est toujours informé via un tableau à l’entrée de la garderie, ou par écrit sous forme de mémos (dans le casier de l’enfant ou dans son agenda), qui contient des informations pertinentes au fonctionnement de la garderie et concernant le bien-être de l’enfant. Par exemple : maladies contagieuses, amendements à la régie interne, mémos aux parents, paiements, etc.
  • Dossier d’inscription : lors de l’inscription, le parent doit remplir un dossier avec toutes les informations pertinentes sur son enfant.
  • Agenda : une communication écrite est remise aux parents quotidiennement, les éducatrices remplissent l’agenda de l’enfant à chaque jour.

 

 2.1  Les valeurs et les pratiques pédagogiques de la garderie

Les valeurs :

  • Le respect :

Le respect, c’est accepter l’autre tel qu’il est. Cette valeur est véhiculée et mise en pratique, non seulement dans les rapports entre enfants et éducatrice, mais aussi entre les membres du personnel et les parents. Le respect est mis en valeur chaque jour à la garderie. L’éducatrice répond aux besoins individuels de chaque enfant (besoin de repos, de nourriture, de calme, de bouger, d’affection, etc.)

Elle veille à considérer son rythme de développement, ses intérêts et l’unicité de sa personnalité. Par exemple, à plusieurs moment de la journée, l’enfant est invité à exprimer ses idées, à choisir lui-même ses activités et les jeux qui l’intéressent.

  • L’ouverture d’esprit :

Les membres du personnel de la garderie ile des petits cœurs, sont conscientisés sur les différentes cultures, valeurs et niveaux socio-économiques de notre milieu. Et la communication est l’outil privilégié pour que chacun se sente écouté et compris.

  • L’estime de soi :

L’estime de soi constitue l’un des principaux facteurs du développement  de l’enfant, elle sert de fondement à l’éducation, qui consiste essentiellement à accompagner ou à guider les enfants dans leur vie affective, social, intellectuelle et morale. Les éducatrices encouragent et félicitent l’enfant lors d’efforts et de réussites, elles utilisent le renforcement positif pour tous les enfants.

2.2  Les fondements théoriques du programme éducatif :

Notre pratique repose sur des fondements théoriques tirés du programme éducatif des centres de la petite enfance.

2.2.1  L’approche écologique, ou l’importance de l’interaction entre l’enfant et son environnement : théorie à la base du programme ministériel. Elle met l’accent sur l’influence mutuelle entre chaque enfant et l’environnement qui l’entoure et ses effets sur le développement de cet enfant. L’enfant se trouve au centre de cette interaction avec les (5) principes de base. Puis, l’environnement l’influence (ou est influencée) à trois niveaux. C’est-à-dire :

  • Le milieu familiale : climat qui y empire, les règles  de vie, la gestion des conflits et le niveau de compétence des parentale.
  • L’environnement intermédiaire : le lieu de résidence, le quartier, le réseau d’amis, la garderie.
  • Les comportements jugés acceptable par la société et les attentes de cette dernière dans laquelle il vit.

Ainsi, à l’intérieur de cette approche, l’éducatrice doit composer avec l’environnement et l’enfant  pour favoriser le développement global harmonieux de ce dernier. C’est-à-dire :

Les périodes critiques : le cerveau présente un potentiel maximal pour acquérir de nouvelles habiletés au rythme unique de chaque enfant.

Les facteurs de risque : ce sont des situations pouvant risquer le développement d’un enfant (maladie chronique, abus, négligence, milieu défavorisé, etc.)

En lien avec cette approche écologique, l’éducatrice installe et adapte régulièrement l’environnement du local comme : les horaire de la journée, les coins  de jeux, les types d’activités proposé, …etc., en laissant à l’enfant des repères afin qu’il ne se perde pas entre la maison et la garderie.

2.2.2  La théorie de l’attachement :

Cette théorie découle de l’approche sociologique. Elle met en évidence le niveau de sécurité affective entre l’adulte et l’enfant.  Ainsi, que l’évolution de cette relation à travers l’environnement sociologique de l’enfant. Donc, chaque relation peut varier d’un enfant à l’autre (tempérament, caractéristiques individuelle, son environnement écologique, etc.) et de l’adulte qui prend soins.

 Ainsi, l’attachement évoluera à travers les différents niveaux de son environnement, en commençant par la relation de tous les jours qu’aura l’enfant avec sa première figure d’attachement (père, mère,…etc). Ce qui sera la base de tout le développement affectif de l’enfant et des relations futures qu’il aura au courant de sa vie. Vient ensuite en complément, l’attachement avec d’autres personnes (frère, grands-parents, éducatrice, etc.) qui sera grandement influencé par celui vécu avec la première « figure ». 

 C’est pourquoi l’éducatrice se doit d’établir une relation sécurisante avec l’enfant et gagner la confiance des parents.

 La garderie  par le biais de son personnel offre des conditions propices a un lien d’attachement sécurisant en assurant la stabilité du personnel en charge de l’enfant, en implantant des routines et rituels dans la journée pour servir des repères aux enfants, en reflétant une image positive des parents à chaque enfant et en permettant à chaque enfant d’avoir un (des) objet de transition en provenance de la maison (toutou, couverture, etc.).

 

2.3  Les principes de base du programme

2.3.1  Chaque enfant est unique :

Chaque enfant adopte un rythme de développement, qui lui est propre. Chacun possède une personnalité particulière.

 À la garderie éducative ile des petits cœurs, la qualité de la relation enfant/adulte occupe une place importante. Chaque enfant est accueilli chaleureusement à son arrivée le matin en réservant une place de choix au contact physique affectueux et respectueux.

L’éducatrice laisse beaucoup de place à l’écoute et à l’observation de chaque enfant. À partir de ses observations et de la communication régulière avec les parents, elle ajuste ses interventions et planifie sa programmation (thème, matériel, etc.) en tenant compte des intérêts et des besoins de l’enfant. Avec ses observations l’éducatrice prend ainsi connaissance des enfants, les comprendre et les soutient :

- dans leurs intérêts;

- dans leurs développements (expérience clé);

- dans leurs intentions, leurs façons de résoudre leur problèmes,

- dans l’organisation sociale du groupe.

 À l’aide de ces diverses données, l’éducatrice peut jouer sur l’horaire et les composants  des activités ainsi que sur l’environnement physique avec des coins d’activités attrayants où l’enfant se sent confortable.

2.3.2  Le développement de l’enfant est un processus global et intégré :

L’enfant se développe lorsqu’il interagit avec son environnement, l’ensemble des comportements de son développement, soit : (affective, physique, motrice, sociale, morale, cognitive et langagière), sont sollicitées lors d’une même activité. L’éducatrice joue un rôle important d’interprète ou de médiatrice entre l’enfant et tout ce qui l’entoure, en donnant un sens à ce que l’enfant observe, entend, fait ou voit .Elle fait en sorte que l’enfant se sente confiant et apprécie tout ce qu’il entreprend en lui présentant des défis à sa mesure.

 2.3.3  L’enfant est le premier agent de son développement :

Personne ne peut forcer un enfant à apprendre. L’éducatrice encourage et fournit à l’enfant le soutien nécessaire, le matériel de jeu et le temps pour faire des expériences, pour découvrir, manipuler ou expérimenter. Ce que lui permet de se développer selon ses capacités et son propre rythme.

2.3.4  L’enfant apprend par le jeu :

A la garderie le jeu est au centre de l’apprentissage. Le jeu permet à l’enfant de parfaire sa compréhension du monde, de communiquer, de relever des défis, et de vivre plein d’expériences ludiques et constructives.

2.3.5  La collaboration entre les parents et le personnel éducateur et essentielle au développement harmonieux de l’enfant :

Les parents et les éducatrices sont appelés à prendre le rôle qui leur revient et à établir un partenariat. Ces relations harmonieuses et cohérentes contribueront à aider l’enfant à passer d’un milieu à l’autre.

2.4   Expériences clés et développement de l’enfant

Notre service de garde accorde un rôle central aux expériences clés et au développement de l’enfant. Ces expériences clés constituent d’ailleurs le pivot du programme Jouer, c’est magique et sont à la base du développement de l’enfant, tel que nous l’envisageons dans notre garderie.

Celles-ci constituent l’ensemble des actions entreprises par l’enfant d’âge préscolaire de manière à façonner sa perception du monde et à établir ses besoins en vue d’un développement harmonieux.

 Par définition, les expériences clés sont initiées spontanément par l’enfant lors d’interactions avec ses environnements physique et humain et lorsque l’enfant se retrouve dans un contexte de jeu ou d’apprentissage actif.

 Les expériences clés constituent, par ailleurs, un cadre de référence pour l’éducatrice qui oriente son observation, son intervention et l’environnement physique de l’enfant autour de ces expériences clés. Ainsi, pour s’assurer de favoriser réellement le développement global de l’enfant, les interventions sont organisées de manière à lui faire vivre des expériences clés dans toutes les sphères de son développement. Celles-ci sont d’ailleurs décrites ci-après.

2.4.1   La dimension affective :

La satisfaction du besoin affectif de l’enfant est tout aussi vitale que celle de ses besoins physiques. Aussi est-il de la plus haute importance de créer une relation affective stable et sécurisante avec l’enfant dès son entrée au service de garde, car c’est à partir de cette relation qu’il pourra se développer harmonieusement.        

2.4.2   La dimension physique et motrice :

Cette dimension fait référence aux besoins physiologiques, physiques, sensoriels et moteurs de l’enfant. Le développement de ses habiletés motrices (agilité, endurance, moteurs, latéralisation, etc.) comprend la motricité fine (dessiner, enfiler des perles, découper…) et la motricité globale (s’asseoir, ramper, sauter, marcher, courir,…). Offrir aux enfants la possibilité de bouger en service de garde favorise leur développement physique et moteur tout en les menant à acquérir de saines habitudes de vie.

2.4.3   La dimension sociale et morale :

Le milieu de garde offre à l’enfant l’occasion d’apprendre à entrer en relation avec d’autres, à exprimer et à contrôler ses émotions, à se mettre à la place de l’autre et à résoudre les problèmes. L’acquisition d’habiletés sociales et l’émergence d’une conscience du bien et du mal lui permettent d’entretenir des relations de plus en plus harmonieuses avec son entourage et de composer en fonction des autres avant d’agir.

2.4.4   La dimension cognitive :

Un milieu de vie stimulant permet à l’enfant de développer ses sens, d’acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles et de comprendre de plus en plus le monde qui l’entoure. Le personnel éducateur soutien les enfants sur ce plan en favorisant chez eux la réflexion, le raisonnement, et la créativité.

2.4.5   La dimension langagière :

Le développement du langage et de la représentation symbolique est renforcé par la vie en groupe. Le personnel du service de garde contribue au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux et en les aidant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins et leurs émotions. Aussi cela permet d’améliorer leur prononciation et leur vocabulaire.

Conclusion :

Enfin avec notre constance, patience, fermeté douce et beaucoup d’humour, la garderie souhaite devenir un complément à la vie familiale, un lien sécuritaire et accueillant où l’enfant se sent à l’aise et continue sa progression et son épanouissement.

Bienvenue à la Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs

Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs: 514-573-9312

 

Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs est une entreprise à but lucratif qui possède un permis du Ministère de la Famille et des ainés. La capacité est de 50 places, dont 10 poupons de 0 à 18 mois, et 40 enfants de 19 mois à 5 ans. La Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs est située dans la ville de Montréal au 590  avenue Beaumont  Montréal Québec  H3N1T7.

Notre mission :

Notre mission s’articule autour des principes fondamentaux suivant :

➣ Notre personnel qualifié et expérimenté, qui s’engage à offrir un service de qualité, basé sur l’écoute active afin de répondre aux besoins des enfants.

➣ Permettre le développement des compétences et accroitre l’autonomie des enfants, dans un milieu favorable, sécuritaire, et valorisant.

Ainsi, les enfants s’épanouissent et exercent leur plein potentiel tout au long du processus de leur apprentissage.

À propos de nous

Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs: 514-573-9312

 

Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs is a day care center with a permit of 50 places.  It has a 40-person license for children aged between 19 months and 5 years. We also have 10 places for babies 18 months and younger.  It is governed by the Early Childhood Education Act and Regulations of the Ministry of Family and Elders. 

La Garderie Éducative Île Des Petits Coeurs is a day care center    offers educational childcare services in a quality environment that allows children to learn, Evolve in a stimulating, dynamic and safe manner. It's a great place to grow. A professional team is inspired by a well-established pedagogical program and pedagogical attitudes adapted to respect the following basic principles:


  • Each child is unique.

  • Child development is a comprehensive and integrated process.

  • The child is the first agent of his development.

  • The child learns through play.

  • Collaboration between educational staff and parents contributes to the harmonious development of the child.

 

Espace parents

Informations supplémentaires